1. Accueil
  2. Projets
  3. Quiz
  4. La collection
  5. Fiches
Fiches pédagogiques pour Whitehorse
Fermer [x]

Fiches pédagogiques pour Whitehorse

Fiches apprenant

Fiches pédagogiques avec des activités de compréhension, d’entraînement et de production pour découvrir Whitehorse avec vos étudiants. Pour visualiser et télécharger les fiches en pdf, cliquez sur la fiche désirée.

Fiche Apprenant Fiche Débutant Fiche Avancé

Fiches enseignant

Fiches d’activités pour Whitehorse à imprimer et à distribuer aux étudiants. Pour visualiser et télécharger les fiches en pdf, cliquez sur la fiche désirée.

Fiche Apprenant Fiche Débutant Fiche Avancé
Dispositif pédagogique
Fermer [x]

Donnez l'envie à vos étudiants de voyager au Canada en leur faisant découvrir quelques-uns des plus beaux attraits du pays!

Ça bouge au Canada est une collection de courts films d’une durée de quatre minutes destinée aux 15-25 ans. Chaque région vous donne accès à des informations générales ainsi qu’à des photos et des vidéos complémentaires.

Pour vous aider dans ce voyage, nous vous invitons à télécharger les fiches pédagogiques d'accompagnement.

Dispositif pédagogique

Le volet pédagogique s’inscrit dans le contexte de l’enseignement du français langue seconde reconnu au Canada. Il est composé de fiches conçues pour une exploitation en classe, soit trois fiches pédagogiques destinées aux enseignants et trois fiches d’activités pour les apprenants. Chaque fiche propose une variété d’exercices pour travailler la compréhension orale ainsi que l’expression orale et écrite en fonction du reportage de quatre minutes et de ses contenus complémentaires. Les activités ont été produites pour les niveaux débutant, intermédiaire et avancé, et comportent des aspects linguistiques et socioculturels.

Objectifs généraux des niveaux d'apprentissage

Débutant

Les activités visent à repérer l’essentiel des informations contenues dans les films à l’aide d’éléments visuels et de questions simples. Le but est de développer une compétence de compréhension orale du français tout en acquérant des notions socioculturelles, lexicales et grammaticales de base.

Intermédiaire

Les exercices nécessitent une connaissance élémentaire du français. Les questions ont pour objet d’améliorer son aptitude à comprendre des échanges plus élaborés, à mettre en pratique des notions linguistiques et à découvrir des facettes de la culture canadienne.

Avancé

Les activités s’adressent à tous ceux qui ont une bonne connaissance du français. L’objectif est d’améliorer ses stratégies d’écoute, de s’exprimer sur des sujets variés à l’oral et à l’écrit et de mieux comprendre certains aspects socioculturels tout en intégrant des structures linguistiques plus complexes.

Whitehorse en lettres et en chiffres

Whitehorse Le Yukon, avec ses rivières impétueuses, ses larges vallées et son immense toundra arctique, a attiré bien des aventuriers et autres chercheurs d’or au cours des siècles. Sa capitale, Whitehorse, est située sur la route de l'Alaska. La ville, fondée vers 1896, devient un important centre d'approvisionnement lors de la célèbre ruée vers l'or, car elle est le point d’embarquement vers Dawson City et les mines du Klondike. De nos jours, la ville de Whitehorse propose à ses visiteurs un large choix de musées, tandis que sa région comblera les amateurs d’escalade et de vélo de montagne, sans oublier les chasseurs d’aurores boréales !

Situation géographique

Whitehorse est située au sud du territoire du Yukon, dans le Nord-Ouest du Canada, à une centaine de kilomètres de la frontière de la Colombie-Britannique.

Territoire

Superficie de la ville de Whitehorse : 416,43 km2

Démographie

Population de la ville de Whitehorse en 2011 : 23 276 habitants, soit près des trois-quarts de la population totale du Yukon.

Tourisme

Musée MacBride, Musée Copperbelt Railway and Mining, Yukon Arts Centre, Log skyscrapers, Musée Old Log Church Museum, le bateau S.S.Klondike II, l’échelle aux saumons, Dirt n’ soul Bike Park (parc pour le vélo de montagne), Centre d’interprétation de la Béringie, Miles Canyon, Sources thermales Takhini, Yukon Wildlife Preserve, spectacle Frantic Follies (Whitehorse). Au sud de Whitehorse : Petit désert de Carcross, Lieu historique national de la Piste-Chilkoot. À l’ouest de Whitehorse : Parc de Kluane.

Festivals

Course de traîneaux à chiens Yukon Quest (départ en alternance de Whitehorse, au Yukon, et de Fairbanks, en Alaska), Festival Yukon Sourdough Rendezvous (Whitehorse), Course de canoë et de kayak Yukon River Quest (Whitehorse), Course de vélo de montagne 24 Hours of Light (Whitehorse), Festival de musique Frostbite (Whitehorse), La Francofête (Whitehorse), Gala de la francophonie (Whitehorse).

Films

  • The Mountie, de Wyeth Clarkson, Canada, 2011
  • How people got fire, de Daniel Janke, film d’animation, Canada, 2008
  • Whisper (vf : Murmure fatal), de Stewart Hendler, États-Unis, 2007
  • Le dernier trappeur, de Nicolas Vanier, France, 2004
  • City of Gold, de Colin Low et Wolf Koenig, documentaire, Canada, 1957
  • La Ruée vers l'or, de Charlie Chaplin, États-Unis, 1925

Personnalités associées à la région de Whitehorse

Robert W. Service (poète, né en Angleterre, surnommé le « barde du Yukon »), Jack London (écrivain, né aux États-Unis), Ted Harrison (peintre, né en Angleterre), Kim Barlow (chanteuse, née à Montréal), Martha Black (naturaliste, née à Chicago), Pierre Berton (journaliste et historien), Keish, surnommé Skookum Jim Mason (découvreur d’or dans le ruisseau Rabbit), Tahmoh Penikett (acteur), Ivan Coyote (écrivaine et conteuse), Zachary Bell (cycliste), Aaron Olson (joueur de basket), Jerry Alfred (musicien).

Bandes dessinées

  • Le Casse : Gold Rush, de Luca Blengino et Antonio Sarchione, 2010
  • Valentine Pitié, d'André Benn, 2010
  • Construire un feu, de Chabouté, d'après la nouvelle de Jack London, 2007
  • La fille du Yukon, de Philippe Thirault et Sinisa Radovic, 2005
  • Wendigo, de Mathieu Gallié et Jean-Baptiste Andreae, 1998
  • Skookum's North, The "PAWS" Collection de Doug Urquhart, 1994
  • Série : Sergeant Preston of the Yukon, d'Alberto Giolitti, 1951-1958 

Francophonie

Les francophones du Yukon représentent 4 % de la population du territoire. La communauté francophone du Yukon comptait, en 2006, 1 245 locuteurs ayant le français comme première langue officielle parlée. Bien qu’on puisse trouver des francophones sur l’ensemble du territoire, 82 % d’entre eux habitent à Whitehorse (la capitale, qui rassemble d’ailleurs les trois-quarts des Yukonnais). Parmi les francophones de Whitehorse, on compte également de nombreux anglophones qui ont choisi d’apprendre le français en immersion.

Faits inusités

  • Whitehorse est la capitale du Yukon depuis 1953. Elle doit son nom à la présence de rapides, dont les chercheurs d’or estimaient qu’ils ressemblaient à la crinière d’un cheval blanc (cheval de la race Appaloosa). On raconte que Jack London (le célèbre auteur de Croc-Blanc et de L’Appel de la forêt) travailla comme passeur des rapides Whitehorse en 1898.
  • À l’époque de la ruée vers l’or, les mineurs du Klondike apportaient de la pâte à pain au levain. Ils devaient dormir couchés sur leur pâte pour éviter qu’elle gèle. Ce type de pâte s’appelle en anglais sourdough, et quand on parle aujourd'hui des anciens, on les appelle souvent les sourdoughs.
  • Le plus haut sommet du Canada est le mont Logan (5 959 mètres). Il continue de s’élever en raison de la collision de deux plaques de la croûte terrestre. Il est situé dans les monts Saint-Élias, à l’intérieur du parc national de Kluane, à l’ouest de Whitehorse.
  • Le Yukon, malgré sa haute latitude, possède un désert, le désert de Carcross. Ce dernier a été homologué par le livre Guinness des Records comme étant le plus petit désert au monde (260 hectares).
  • La spécialité du Yukon est le sirop de bouleau, un peu plus fort et plus fruité que le sirop d’érable.
  • Boisson à l’orteil humain : toute boisson, alcoolisée ou non, peut être pimentée d’un orteil. Établi en 1973, le Sour Toe Cocktail est devenu une tradition à Dawson City. L’orteil doit toucher les lèvres du buveur pour que celui-ci soit reconnu comme un vrai Sourtoer.
  • La réglementation de Dawson City exige que tous les bâtiments aient l'air sortis de l'époque de la ruée vers l'or.
  • Watson Forest est une forêt insolite située à Watson Lake, à 350 km à l’est de Whitehorse. En effet, il s’agit d’une forêt constituée de panneaux indicateurs. Un ingénieur américain, Carl K. Lindley, qui travaillait à la construction de l’autoroute d’Alaska en 1942, a planté le premier panneau indiquant la direction et la distance de sa ville natale. La mode qu’il a lancée s’est poursuivie et aujourd’hui, plus de 72 000 panneaux indiquent des lieux variés. On peut apporter sa pancarte à planter.

Dates

  • 1826 : Sir John Franklin est le premier navigateur européen à débarquer au Yukon, avec un équipage dont plusieurs membres parlent français.
  • 1870 : La fièvre de l’or attire les francophones. Un camp minier s’installe à Fortymile River, à environ 80 km de Dawson.
  • 1895 : La région du Yukon est créée en tant que composante des Territoires-du-Nord-Ouest.
  • 1896 : George Carmack et Skookum Jim découvrent des pépites d’or dans le ruisseau Rabbit.
  • 1898 : L’Acte du Territoire du Yukon marque la naissance de ce qui faisait auparavant partie des Territoires-du-Nord-Ouest.
  • 1900 : Fin de la construction du chemin de fer reliant Skagways, en Alaska, à Whitehorse, au Yukon.
  • 1929 : Construction du bateau à aubes S. S. Klondike II par la British Yukon Navigation Company (BYN). Ce navire a joué un rôle capital dans le système de transport du Yukon.
  • 1942 : Après l’attaque de Pearl Harbor, les Américains décident de construire au Canada une route reliant l'Alaska au reste des États-Unis. La route va de Dawson Creek (en Colombie-Britannique) à Fairbanks (en Alaska) en passant par Whitehorse. La ville de Whitehorse se développe avec l’arrivée de centaines d’Américains venus pour construire l’Alaska Highway.
  • 1953 : La capitale du Yukon est transférée de Dawson City à Whitehorse.
  • 1959 : Construction de l’échelle aux saumons de Whitehorse. C’est la plus longue échelle à poisson en bois du monde (366 mètres).
  • 1967 : Le bateau à aubes S.S. Klondike II est désigné lieu historique national.
  • 1997 : Ouverture du Centre d’interprétation de la Béringie, musée archéologique et paléontologique consacré à la dernière ère glaciaire de la région.
  • 2007 : Whitehorse accueille les Jeux du Canada.